« Nous savons aujourd’hui que le développement durable replace le bien-être humain dans une optique plus large. La santé y occupe par conséquent une grande part… »

« Les pratiques de santé au naturel dont notamment les pratiques sophrologiques, méditatives et de cohérence cardiaque répondent en partie à ce besoin si fondamental de l’homme : son bien-être ».

Découvrez l’article original ci-après —>

Supplément VDN du J. 12/05/2011